Comment les adjectifs peuvent tuer votre taux de conversion

optimisation-conversion-comment-adjectifs-tuent-la-conversion

Pourquoi les adjectifs sont-ils si mauvais ?

Avant d’aborder la difficulté d’utilisation des adjectifs, nous allons faire un rapide retour sur les bancs de l’école. Comme vous vous souvenez probablement, les adjectifs sont des mots qui décrivent des noms. Par exemple, rose, hideux, irritant, belle, sourd, maigre, magnifique, âpre et grincheux, sont tous des adjectifs. Les adjectifs n’ont pas vocation à être juste un mot. À l’école, les enseignants ont souvent essayé de nous encourager à utiliser plus d’adjectifs dans nos compositions.

Le problème, c’est que c’est tout simplement faux, faux et faux.

Les 3 principaux problèmes avec les adjectifs.

1) Les adjectifs sont imprécis.

Prenez le mot magnifique. Est-ce que cela veut dire imposer (comme un lion magnifique), à couper le souffle (comme un magnifique coucher de soleil), noble (comme un roi magnifique) ou grand (comme un magnifique appartement) ? Beaucoup d’adjectifs sont un peu comme les enveloppes à bulles – ils masquent et amortissent plus qu’ils ne révèlent.

2) Les adjectifs signifient des choses différentes à différentes personnes.

Et c’est là que commencent sérieusement les ennuis. Par exemple « délicieusement gluant » peut inspirer une bonne chose comme une chose dégoûtante. Quand les mots sont imprécis, vous perdez le contrôle sur le sens du message.

3) Les adjectifs sonnent trop marketing.

Aujourd’hui, le lecteur est en proie au cross-marketing, à la publicité comportementale, connecté à un environnement commercial de plus en plus omniprésent et personnalisé.
Les lecteurs sont à la recherche d’informations fiables provenant de sources de confiance. Si votre site est rempli d’adjectifs, le contenu offert pourrait être considéré comme un publi-rédactionnel voir une plaquette publicitaire. Une contact qui peut être désagréable à votre visiteur. Au final, vous perdez votre lecteur et handicapez votre taux de conversion.

Donc, si pas d’adjectifs, alors quoi d’autre ?

Voici le grand secret que votre professeur ne vous a probablement pas révélé. Une bonne rédaction n’est pas basée sur les adjectifs, mais sur les verbes.

Les Verbes – des mots comme Course, Porter, Primauté – incarnent l’action. Souvent décrits comme la «bête de somme» de la phrase, les verbes ajoutent de la puissance à votre écriture.  Considérez par exemple les mots : gaspiller, obstacle, pillage, braconnage. Vous ne penseriez pas qu’un seul mot pouvait créer un tel impact. Mais les verbes ne sont pas seulement bons à raconter des histoires – ils créent une image dans l’esprit du lecteur.

Comment vous pouvez exploiter la puissance du verbe ?

Si vous souhaitez amplifier vos verbes, voici quelques stratégies que vous pouvez utiliser :

  • Autant que possible, essayez de remplacer «état d’être» des verbes – est, suis, ont été, été, sont, être, etc – avec des verbes d’action. (Utilisez la touche de recherche – Contrôle + F – puis tapez « est » ou « a » et voir combien de fois vous pouvez les remplacer.) Par exemple: «Jérôme était un étudiant A + » pourrait devenir « Jérôme collectionnait les A à l’école. « 
  • Renforcez vos verbes en les rendant aussi précis que possible. Manger, par exemple, pourrait également être « grignoter », « dévorer » et « engloutir », en fonction de ce que vous voulez transmettre.
  • Surveillez la possibilité d’utiliser des verbes qui réfléchissent le son – le bébé gargouillait, les filles hurlaient.
  • Répertoriez les verbes puissants que vous croisez dans vos lectures – ensuite, essayez de les intégrer dans vos contenus. Pensez également à utiliser ces verbes sous une forme inhabituelle. Par exemple: « La foule en cascade dévalait le long de la rue avant d’être avalée par le parc », un usage décalé des verbes peut les rendre d’autant plus puissants.

En conclusion, oubliez les adjectifs et concentrez-vous sur les verbes, les composants virils de vos messages ;)

Franck Scandolera - Consultant Expert Analytics

Expert Indépendant Digital Analytics (data implementation, manipulation, analysis et data visualisation). Ma petite entreprise webAnalyste se développe grâce à vos avis, alors n'hésitez pas à recommander mes compétences sur LindedIn et à partager mon profil à vos clients, collègues, amis et autres que vous jugez intéressés par mon expertise. Merci !

Vous aimerez aussi...