E-commerce : Comparatif taux de conversion e-commerce français

comparatif-taux-de-conversion-kpi-ecommerce-par-secteur-2013
Comparatif des taux d conversion et autre KPI e-commerce-par secteur - moyenne mensuelle 1er semestre 2013 - © Google / Kantar Media Compete France

Taux de rebond, taux de refus, taux d’abandon, taux de conversion e-commerce secteur par secteur… Un véritable comparatif taux de conversion e-commerce. 

Le nouveau baromètre (1er semestre 2013, comparatif taux de conversion e-commerce 2012) publié par Google et Kantar Media, compare les performances des sites marchands français dans les secteurs de la distribution, du voyage, des télécommunications et de l’automobile.

Bien entendu, si vous avez besoin d’optimiser votre taux de conversion, n’hésitez pas à me consulter pour mesurer, analyser et optimiser votre processus de conversion.

Selon Paul Plichon, directeur du pôle transaction de chez Google France, on retiendra deux points essentiels de la tendance générale

  • Les pure players (c’est à dire les sites ayant une activité uniquement sur internet) sont deux fois plus performants en moyenne que les multicanaux (Internet, boutiques physiques, etc.)
  • Néanmoins, ces acteurs plus traditionnels connaissent une meilleure évolution de leur taux de conversion, dû en réalité, à l’investissement progressif dans un pôle digital dédié au e-commerce.

Que vous soyez pure player ou multicanal, la tendance est bonne et encourageante.

Décernons à présent les palmes des meilleurs taux du premier semestre 2013 :

  • Le taux de refus (+/- 90%) est élevé quelque soit le secteur. Ce fort taux de visites (hors rebond) qui ne démarre pas de processus de commande indique que de nombreuses visites ne viennent pas sur les sites uniquement pour acheter mais également pour s’informer en vue d’un achat par exemple qui se concrétisera peut-être via un autre canal : catalogue, magasin ou call-center.
  • Le secteur d’activité le plus performant en raison de son taux de conversion de 3% est le High Tech.
  • Le Drive, de grande distribution alimentaire, connaît les meilleurs taux, en effet, mais le client arrive bien souvent avec une intention d’achat immédiate et récurrente.
  • Les secteurs connaissent le plus important taux de refus est l’ameublement (92,2%). Les internautes consultent afin de préparer de manière simple leur achat avant d’aller en magasin.
comparatif-taux-de-conversion-kpi-ecommerce-par-secteur-2013

Comparatif des taux d conversion et autre KPI e-commerce-par secteur – moyenne mensuelle 1er semestre 2013 – © Google / Kantar Media Compete France

Attention, si l’objectif du comparatif taux de conversion est de permettre aux commerçants de comparer leurs taux de conversion par rapport à la moyenne de leur secteur et d’identifier les axes d’amélioration prioritaires, n’oubliez pas que les consommateurs ont des comportements bien distincts selon le type de produit qu’ils achètent en ligne. Dans le secteur high-tech, commanderiez-vous un Ipod de la même façon que vous achèteriez votre nouvel ordinateur portable ? On ne le répétera jamais assez, attention avec les moyennes, si elles permettent de se situer dans un ensemble spécifique, elles peuvent également nous perdre dans un ensemble générique. En général, ne vous encombrez pas avec la botte de foin et concentrez-vous sur l’aiguille, celle de vos performances.

La méthodologie du comparatif taux de conversion e-commerce 

Kantar Media Compete a analysé les données de surf auprès de 250 000 internautes, âgés de 16 ans et plus. Les données sont des moyennes mensuelles fournies avec une périodicité trimestrielle sur l’année 2012 et 2013. Les résultats communiqués sont des KPI moyens par industrie.

Définitions des KPI du comparatif Taux de conversion e-commerce

Taux de rebond : % des visites sur le site avec une seule page vue. Cet indicateur permet d’évaluer la qualité du trafic entrant sur le site ainsi que la pertinence des pages d’atterrissage.

Taux de refus : % des visites (hors rebond) pour lesquelles l’internaute n’a pas démarré de processus de commande ou de réservation, la première étape du processus étant dans le cas d’un site e-commerce la page panier. Cet indicateur permet d’évaluer la prédisposition des visiteurs à acheter sur le site ainsi que le niveau d’intérêt à l’égard de l’offre du site (prix, largeur de gamme, disponibilité, services…).

Taux d’abandon : % des visites pour lesquelles l’internaute a démarré le processus de commande ou de réservation sur le site mais n’a pas finalisé sa commande ou sa réservation (définie par la page de paiement en ligne). Cet indicateur permet d’évaluer l’efficacité du tunnel de commande ou de réservation du site.

Taux de conversion par visite : % des visites ayant finalisé un achat sur le site au cours de la même visite (défini par la page de paiement en ligne). L’évolution du taux de conversion par visite peut refléter une évolution de la part des acheteurs sur le site et/ou à une évolution de la fréquence d’achat.

Taux de conversion par visiteur unique : % des visiteurs du site ayant finalisé un achat sur le site (page de paiement en ligne) au cours du mois.

source http://googlepressfr.blogspot.fr/2013/09/google-et-kantar-media-compete-publient.html

Franck Scandolera - Consultant Expert Analytics

Expert Indépendant Digital Analytics (data implementation, manipulation, analysis et data visualisation). Ma petite entreprise webAnalyste se développe grâce à vos avis, alors n'hésitez pas à recommander mes compétences sur LindedIn et à partager mon profil à vos clients, collègues, amis et autres que vous jugez intéressés par mon expertise. Merci !

Vous aimerez aussi...